EN | DE | FR
YouTube Facebook Icon: Instagram

Michelangelo, Pietà (Photo: Stanislav Traykov)

D. Scarlatti : Stabat Mater

, Collégiale Saint-Vincent de Berne (Berner Münster)

BERNVOCAL

Fritz Krämer – direction

Couverture du CD: Stagioni d’Amore – Hana Blažíková

CD Stagioni d’Amore (Madrigaux de Marini, Rovetta & Valentini)

BERNVOCAL:

Hana Blažíková – soprano
Barbora Kabátková – soprano
Jan Börner – contralto
Michael Feyfar – ténor
Raphael Höhn – ténor
Markus Flaig – basse

Franciska Hajdu – violon
Anna Amstutz – violon
Sara Gómez Yunta– alto
Julien Léonard – viole de gambe
Armin Bereuter – viole de gambe & violone
Rosario Conte – théorbe
Antonio Greco – clavecin/orgue

Fritz Krämer – direction

5 DIAPASONS

«Plus rutilante, l’anthologie de musique vénetienne du Seicento, mêlant les œuvres de Marini, Rovetta et Valentini autour du thème des quatre saisons, est supérieurement défendue par la soprano Hana Blažíková (diction impeccable et vocalisation agile), soutenue avec ferveur et intelligence par un solide ensemble vocal et instrumental (BERNVOCAL), sous la direction énergique et attentive de Fritz Krämer (Stagioni d’amore, Passacaille, *****).»

Crescendo: JOKER ABSOLU

«Il n’est que d’entendre Hana Blažíková exhaler les tourments de ses Larmes d’Herminie pour être aussitôt conquis par cette soprano suave et agile. La suite du récital ne trahira pas cette promesse. Le reste de l’équipe vocale n’est que ravissement, tant pour la technique que l’empathie avec les textes. Les madrigaux à voix mixtes sont particulièrement bien appariés en termes de timbre, d’impulsion, de dynamique collective. L’ensemble BERNVOCAL, sous la conduite vive et inspirée de Fritz Krämer, est impeccable. Ce disque enjôleur et constamment touchant, on ne voit guère ce qui mériterait de le priver d’un Joker Absolu. Dont acte !»

Classica: *****

«À travers une dramaturgie pertinente et sensible, la soprano Hana Blažíková et Fritz Krämer, chef de l’ensemble suisse BERNVOCAL, ont tissé un lien entre les saisons et le cycle de la passion amoureuse …
Hana Blažíková s’y montre convaincante, à la fois confiante et éperdue, sa voix très libre et exempte de tension se consacrant entièrement à la mise en valeur du poème.
… les trompettes guerrières alternant avec la liesse amoureuse sont superbement représentées par une équipe de chanteurs homogène et rompue à l’art madrigalesque …
L’effet en est magnifiquement exploité par l’ensemble, qui brille également par son excellence instrumentale.»

Chorzeit: *****/*****

«Grâce aux interprétations profilées de Blažíková et de BERNVOCAL, les textes italiens, déjà très artistiques, deviennent de véritables pièces maîtresses. Bravo !» (Son d’ensemble : 5/5 ; Interprétation : 5/5)